Autour de la II Guerre mondiale

Le 1 er septembre 1939, des troupes allemandes, sans déclaration de guerre, au petit matin, traversèrent la frontière de la République de Pologne, débutant ainsi la première campagne de la Seconde Guerre mondiale. L’armée polonaise, seule au combat, n’a pas pu résister efficacement à l’agression de l’Allemagne et à l’invasion soviétique du 17 septembre. La conséquence de cette situation est la quatrième occupation de la Pologne par Hitler et Staline. Vous découvrirez les événements qui se sont déroulés sur les terres polonaises et le sort des Polonais pendant la Seconde Guerre mondiale en choisissant une route que vous allez parcourir pour en apprendre plus sur toute cette histoire!

 

 

Varsovie occupait une superficie d’environ 140 km² avant le début de la Seconde Guerre mondiale. Le 17 janvier 1945, l’entrée des troupes de l’armée polonaise et de l’Armée rouge dans la ville avaient détruit 85% des bâtiments, dont 90% étaient en ruines, des installations industrielles et ont démolit tous les ponts. Tout cela a beaucoup coûté à Varsovie et à sa résistance à l’occupant, au centre de la vie politique, intellectuelle et culturelle avant et pendant la guerre. Il y a un musée impressionnant de l’Insurrection de Varsovie, qui raconte les histoires et les sorts des combattants. Nous le visiterons avec un guide !

 

 

Gdańsk, l’une des plus anciennes villes de Pologne avec plus de mille ans d’histoire, est aujourd’hui considérée non seulement comme un lieu symbolique du début de la Seconde Guerre mondiale, mais également comme le berceau de la „Solidarité” et de la chute du communisme en Europe centrale. À Gdansk, nous visiterons le Musée de la Seconde Guerre mondiale, avec une architecture très intéressante de l’extérieur, mais surtout moderne, pleines de multimédias et riche en récits authentiques écrits par les survivants de la guerre. Nous visiterons également Westerplatte, où le 1er septembre 1939, une attaque très connue contre la Pologne a eu lieu durant la Seconde Guerre mondiale.

Le 2 septembre 1939, à 34 kilomètres de Gdansk, dans le camp de Sztutowo, les Allemands amenèrent 200 prisonniers. C’était le premier et le plus long camp de concentration existant sur les territoires de la Pologne actuelle. Au total, plus de 120 000 prisonniers, citoyens de 25 pays, dont 50 000 Juifs sont passé par KL Stutthof. Le nombre de victimes est estimé à plus de 65 000 personnes. Certaines sources donnent le chiffre de 85 000 personnes assassinées. Nous visiterons le musée racontant l’histoire du camp et de ses prisonniers. Pour vous détendre un peu mentalement du thème de la guerre, nous passerons une journée au bord de la mer!

 

 

À l’automne 1944, l’industriel autrichien et nazi Oskar Schindler décida de transporter plus de 1 100 juifs de son usine de Cracovie en République tchèque. La décision de Schindler était dictée en premier lieu par la nécessité d’évacuer l’usine du front soviétique qui s’en approchait. Cependant, grâce à cela, les Juifs de l’usine Schindler de Cracovie ont eu la chance de survivre à sa destruction. Après de nombreuses années, la chose qui est devenue la plus importante était la liste des Juifs sauvés par Schindler. L’usine de Schindler est l’un des endroits les plus intéressants que nous verrons lors de notre visite à Cracovie!

Le camp de concentration allemand à Lublin, Majdanek a été créé par la décision de Heinrich Himmler. Au cours de sa visite à Lublin en juillet 1941, il confia au commandant des forces de sécurité et de la police du district de Lublin, Odil Globocnik, la tâche de construire un camp „pour 25 à 50 000 prisonniers qui seraient utilisés dans des ateliers et sur des chantiers”. Ils devaient constituer une main-d’œuvre libre pour la mise en œuvre des plans d’expansion du Troisième Reich. Aujourd’hui, Majdanek est un immense musée extrêmement émouvant situé dans le secteur de l’ancien camp.